Euroconte

 
lundi 1 mai 2017Articles CMLOConnexion
 Chercher

.
 Pourquoi, pour qui ce blog?Réduire

Un blog pour échanger sur la littérature orale.
    

  

L'équipe du Cmlo
CMLO 15 Quai Boissier de Sauvages 30100 Alès -Tél 04 66 56 67 69
  

 vue sur le BlogRéduire

Une définition de la littérature orale ou orature.

août26

Posté par :
26/08/2015 15:54 RssIcon

Pour le CMLO, la littérature orale est considérée comme un fonds avant tout patrimonial que des générations successives de conteurs enrichissent de leurs expériences singulières. Ce fonds se compose de divers genres : Mythes, épopées, légendes, contes, fables, chants, petites formes (proverbes, dictons, vires langues, vires oreilles, devinettes, énigmes....). Pour nous, les récits de littérature orale sont aussi des portes ouvertes pour mieux comprendre les cultures "autres" et une source pour penser notre humanité. Cette considération nous oblige à aborder ce patrimoine avec beaucoup de respect en essayant de le transmettre sans trop transformer ses fondements. Cette attention nous oblige également à aborder la littérature non seulement dans le texte (récit) mais aussi dans le contexte au moment de sa collecte et celui de la société  contemporain qui veut l'accueillir.

Quelques articles repérés.

Le mythe ovidien de Pygmalion trouverait l'une de ses origines dans la Berbérie préhistorique. Par Julien d'Huy. lien
Résumé :
Deux récits, l’un grec, l’autre kabyle, racontent le trouble érotique suscité par une statue, l’animation de cette dernière, et posent la question d’un mariage entre l’image et son créateur. Nous montrerons que ces deux récits forment un groupe de transformation, et que l’un ne peut être pensé sans l’autre, puis nous chercherons à déterminer lequel des deux fut premier. Le récit kabyle est probablement antérieur à l’expansion musulmane et à son iconoclasme. Or, à cette époque, le mythe ovidien, qui ne se développe réellement qu’à partir du Moyen Âge européen, n’était pas suffisamment célèbre pour être adopté en Afrique du Nord via l’influence romaine. Ajoutons que le judaïsme, religion iconoclaste, était alors très répandu parmi les Berbères. Les seules périodes ayant permis un transfert de mythe grâce à un contact régulier, direct ou non, entre la culture grecque et les Berbères sont la Cyrénaïque et la civilisation carthaginoise; cette époque, entre le VII et le Ier siècle BCE, précède l’écriture des Métamorphoses. Le récit berbère serait donc premier, et aurait essaimé par la suite en Grèce. Nous serions ici face à un mythe préhistorique, susceptible d’éclairer certains aspects de l’art rupestre saharien



Copyright ©2015


Votre nom :
Gravatar Preview
Your email:
(Optional) Email used only to show Gravatar.
Your website:
Titre :
Commentaire :
Ajouter un commentaire  Annuler 
  

 Recherche dans le blogRéduire

  

 Blog_ArchiveRéduire

Archives
<mai 2017>
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
24252627282930
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Mois après mois...
août 2015 (2)

Go
  

 Entrées récentes Réduire

  

 Commentaires récentsRéduire

AttentionThere are no recent comments on this blog.

  

 Blog_CategoriesRéduire

Ignorer les liens de navigation.
  

Catalogue doc du cmlo
faites votre propre recherche !
buy movies
ACCUEIL
Copyright 2004-2010 CMLO