Euroconte

 
mardi 25 juillet 2017Anthropologie de la communication orale ...» Communication orale ...» Paroles vivantesConnexion
 Chercher

.
  

.
    

  

Paroles vivantes

 

 Les enjeux de la transmission orale dans une situation interculturelle

Depuis la moitié du XIX° siècle, le Bassin Houiller des Cévennes a connu plusieurs immigrations. Les apports qualitatifs de ces immigrations successives

et leur influence sur la réalité anthropologique et ethnologique de ce territoire industriel ont été au cœur d’un travail de recherche mené par le CMLO de 2000 à 2008.  

À travers l’étude des interactions verbales, reflets des représentations sociales, l’objectif était de comprendre comment une dynamique multiculturelle et interculturelle participe à la constitution d’une « mémoire collective » en permanente mutation.
Afin d’explorer la complexité des interactions en jeu, l’équipe du CMLO a programmé sa recherche sur un temps long.

Élaborée autour du projet «Mémoires à partager » qui a été mis en place en 2001, la première phase a permis d’envisager le territoire dans ses dimensions diachroniques et multiculturelles. Au cours de cette phase, a également été fait un premier point sur la réalité des transmissions mémorielles au sein des familles ayant un parcours migratoire.
Puis, en 2004, une deuxième phase du projet s’est réalisée en relation avec les habitants du bassin. Une trentaine de partenaires locaux (associations, artistes, acteurs sociaux, journalistes…), les institutions ainsi que de nombreux individus ont, pendant 17 jours, participé à ce projet. Celui-ci était composé de rencontres, de spectacles, d’
expositions …qui interrogeaient de façon sensible les problématiques. Cette phase a notamment été l’occasion pour les populations locales de prendre connaissance de cette recherche.

Une troisième phase, entre 2005 et 2006, a été le moment d’un questionnement sur les moyens de ramener cette action culturelle et artistique à des champs méthodologiques. Pour y répondre, un séminaire d’études a été envisagé avec pour objectif de soumettre les particularités locales repérées lors des premières années à des analyses méthodologiques et d’en tirer une cohérence plus globale.
La réalisation de ce
séminaire d’études

a constitué la quatrième phase du projet général. Composé de 44 journées de travail collectif réparties sur deux ans (à raison de deux jours par mois), il a été introduit en avril 2006 par un premier colloque d’orientation et se terminera en septembre 2008 par une journée consacrée à la préparation du colloque d’octobre 2008.

Un deuxième colloque a amorcé une cinquième phase, celle de la restitution. L’objectif est double : d’une part débattre des orientations les plus propices pour créer une exploitation scientifique des données recueillies, d’autre part envisager des applications locales et régionales à partir des résultats de cette recherche.

    

  

L'équipe du Cmlo
CMLO 15 Quai Boissier de Sauvages 30100 Alès -Tél 04 66 56 67 69
    

Catalogue doc du cmlo
faites votre propre recherche !
buy movies
Paroles vivantes  |  Cadre général de la recherche
Copyright 2004-2010 CMLO