Euroconte

 
lundi 12 novembre 2018Anthropologie de la communication orale ...» La littérature orale ...» ANCRAGES CULTURELS ...» AMERIQUE ...» Colombie  ...» Les ChibchaConnexion
 Chercher

.
 La littérature orale des Chibcha (ou Muisca)


Les Chibcha (ou Muisca ), au début du XVI° siècle, étaient  l'un des groupes autochtone les plus important de Colombie. Les Espagnols qui les découvrirent furent étonnés par leur développement culturel très avancé.
La mythologie Chibcha ne constitue pas un ensemble conceptuel bien défini. Le créateur Chiminagagua, dieu solaire, et Bachue (ou Chia), déesse de la lune, forme un couple divin à côté duquel apparaissent de nombreuses  autres personnification comme le héros civilisateur Bochica, le dieu de l'Eau, le dieu Arc-en-ciel et d'autres encore

Mythologie Chibcha.(1)

Création de l'Univers.
Bagué (Grand-mère) est le principe immatériel de la création; c'est la volonté, la pensée et l'imagination de toutes les choses à venir. Le temps de Unquyquie (la première pensée) est le temps de l'origine cosmique, quand les pensées de Bagué sont devenues des actions. C'est le temps où Bagué a créé les Constructeurs et leur a ordonné de créé à leur tour.

Les Constructeurs
Les premiers dieux, les constructeurs ont d'abord créé le premier Cuca, temple cérémonial.
Ces dieux étaient:
Bachué (celle dont la poitrine est nue) : La déesse mère, qui sortit de l'inframonde pour donner naissance à la race humaine
Cuza:(Celui qui ressemble à la nuit) : le principe mâle de la création
Chibchachum : (celui qui tient la terre) : Le législateur de l'univers
Bochica (Le père de la civilisation)
Nemcatacoa.
Chiminigagua :Une trinité constituée par les divinités Chi, Chimini et Chiminigagua

Ces dieux ont dansé la première dans Sas quyhynuca, sur la musique du tambour Eo, lors de la toute première cérémonie. Cette cérémonie a donné naissance à l'espace et au temps. Puis les dieux ont créé les premiers matériaux de l'univers : Fiva (l'air), Faova (Le nuage cosmique), Ie, la fumée. Puis ils ont créé les six directions de la matière, et au milieu du vide, ils ont créé le centre de la puissance Tomsa, (le nombril de l'univers). Mais l'univers n'avait toujours pas de consistance, et ils attendirent de nombreux bxoganoas (Éons) avant le sas bequia (le début du monde)

Le commencement du monde.
Le monde est né  lorsque est apparue Chimi, la pulpe; la première chose du monde. Puis, à l'intérieur de Tomsa, le nombril de l'univers, furent incubées es étoiles, la terre, les pierres et toutes les choses matérielles. Quand Tomsa fut plein, les graines de terre émergèrent et le reste fut expulsé au loin, formant la voie lactée. Les éléments furent distribués entre les divinités : La chaleur à Sua (Xué) le Soleil . Le froid à Chia, la Lune. Les nuages et la fumée à la Terre. Mais tout n'était que graines et rien n'avait encore germé. Alors Mnya, l'or, l'énergie, s'unit avec Chimi, la pulpe, pour former Chimini, la force créatrice qui fit germer les graines de toutes les chose.

La grande inondation.
En réaction aux transgressions des lois divines, Chibchachum (celui qui tient la Terre), amena une grande inondation qui noya le monde et failli détruire la race humaine.
Alors, le dieu protecteur Bochica (le père de la civilisation) évacua les eaux par les chutes de Tequendama et enseigna aux hommes les bases de la civilisation : agriculture, religion, arts, artisanat. Lorsqu'il repartit pour son royaume céleste, un arc-en-ciel apparut et Bochica annonça une seconde venue, dans un lointain futur, marqué par la mort et les maladies.



La légende de l'El Dorado
Quand les conquistadores arrivent sur le territoire colombien, la folie de l'or les avait rendu avides et sanguinaires. Ils sont une cinquantaine à s'enfoncer dans les terres. Une seule idée les pousse, le fameux El Dorado (le doré...), un soit-disant trésor caché par les populations locales aux alentours de Bogota. Ils sont menés à une lagune sacrée pour les peuples Chipcha (Muisca). Rituels de consécration et qu'offrandes à des entités divines les persuadent qu'au fond de l'eau se trouve des montagnes d'or. Ils  draguent alors  les fond, mais ne trouvent que peu de chose. Convaincu que ce trésor est là  ils commencent á creuser une faille dans la montagne, pour vider la lagune. mais là encore ils restent bredouilles et se vengent sur la population Le croyance perdure et au 19eme, des anglais se lancent eux aussi dans la recherche de ce fameux El Dorado, que les premiers conquistadores n'ont pas trouvé.
Aujourd'hui encore Le mythe est vivace et la lagune est toujours un lieu de pèlerinage pour certaines communautés et des touristes.

1. Sources Wikipédia.


  

  

Quelques ouvrages pour mieux connaître les Chibcha
Autour des Chibcha -

Ethnographie moderne : les races sauvages (1883)
Alphonse Bertillon...
Source Gallica / Bibliothèque nationale de France.
Voir à la page 330 en savoir +
  

  

L'équipe du Cmlo
CMLO 15 Quai Boissier de Sauvages 30100 Alès -Tél 04 66 56 67 69
  

Catalogue doc du cmlo
faites votre propre recherche !
buy movies
Muisca
Les Chibcha  |  Tokanos
Copyright 2004-2010 CMLO