Euroconte

 
dimanche 15 septembre 2019Anthropologie de la communication orale ...» La littérature orale ...» ANCRAGES CULTURELS ...» EUROPE ...» France ...» Poitou-CharentesConnexion
 Chercher

.
 Bibliographie Poitou Charente.Réduire

Contes et Legendes des provinces Françaises - Le Poitou - /Leon Pineau - Le Grand Livre du  mois -1996

Contes du Poitou. /Léon Pineau. Françoise Morvan . Ed. Ouest France -2006.

Contes et récits du pays Mellois / Maryvonne Barillot - Geste Edition - Parlanje - 1994.

Légendes fantastiques charentaises et gabayes / Eric Nowak - Geste Editions - 1999.

Contes et légendes des charentes / Madeleine-J. Mariat - F. Nathan Editeur-1957.

Contes et légendes du Poitou / Jean-Robert Colle- F. Nathan Editeur-1951.

L'aiguillée d'aphorismes des amoureuses anglaises. / Michel Valière. In Cahiers de littérature orale N°15 1984 pp 49 -54.

Failli Roublotte Un conteur menteur de l'ïle de Noirmoutier. / Lydia Gaborit In Cahiers de littérature orale N°11 1982 p 150

    

  

L'équipe du Cmlo
CMLO 15 Quai Boissier de Sauvages 30100 Alès -Tél 04 66 56 67 69
    


Finon-Finette

C'était un homme qui avait trois fille. L'ainée s'appelait Rose; la cadette s'appelait Belle; la plus jeune Finon-Finette. Il s'en allait pour un long voyage; et puis, quand il s'est en allé , il a donné aux deux ainées chacune une rose et à la plus jeune un bâton; et il leur a recommandé d'être bien sage. Il a dit que celles-là qui ne seraient pas sage, si c'étaient les deux ainées, leurs roses flétriraient, si c'était Finon-Finette son bâton changerait de couleur.

Quatre cinq jours après qu'il été parti, passe un voyageur  qui a demandé à rentrer. Elles ne voulaient pas le faire entrer :
- Ah! mon papa nous a défendu de laisser entrer personne!
Et puis, un coup qu'il a été entré, il n'y avait plus moyen de le renvoyer. Il a fini par leur dire qu'il ne s'en irait point qu'il n'ait couché avec la Rose. Elle disait toujours non :
- Mon papa nous l'a tant défendu!
- Et puis, à présent je ne m'en irai point que je n'ai couché avec la Belle!
Et puis après, il a dit qu'il ne s'en irait point qu'il n'ait couché avec Finon -Finette.
Finon-Finette a dit :
- Oh moi je veux bien!
Puis elle avait fait faire des grands clous bien longs qu'elle avait fixés à l'intérieur d'une barrique, et la barrique était foncée par un bout.
-Tenez! qu'elle a dit, pour entrer dans ma chambre, il faut passer par cette barrique! Allons! entrez!
Et quand il a été dans la barrique, elle a roulé la barrique, ah! je ne sais pas combien de temps, moi! Elle l'avait tout fait massacrer, enfin il était tout blessé, tout emporté.
Quelque temps après la Belle a eu un enfant. alors Finon-Finette a pris l'enfant; elle l'a enveloppé, bien comme il faut, et puis elle avait fait une jolie boîte, et elle a été se promener dans la ville où il était, avec sa petite boîte. et puis elle disait :
Oh! les bons oguents pour faire guérir le mal de clous. Et puis, il a décloué cette boîte, et il a trouvé le petit perroquet dedans, pardi! Et il a dit :
-Tu as toujours été Finon-Finette, et tu le seras toujours!
Et puis après, le père s'est rendu (est revenu). Il a demandé à ses filles si elles avaient été bien sages; il a dit :
-Voyons, il faut commencer par la plus jeune! Voyons Finon-Finette, fais moi voir ton bâton.
Finon-Finette a apporté son bâton.
- Je suis bien content de toi! Tu as été bien sage.
- Voyons Belle, fais moi voir ta rose!
- La Belle ne voulait pas faire voir sa rose; elle disait qu'elle ne savait pas où elle était. Enfin, elle a tout de même donné sa rose; et puis, quand il a vu la rose de la Belle :
- Oh! qu'est-ce que je t'avais défendu ?
Il a demandé la rose à Rose; c'était la même chose; la rose était toute passée, toute pâlie.
- Qu'est-ce que je vous avais défendu? Tu as été toujours Finon-Finette, et toujours tu le seras. C'est à toi que je donne toute ma confiance.
Et puis après, quand l'autre a été guéri, il s'est habillé s'est marié avec elle. Quand il a été marié, il lui  renouvelait sans-cesse:
- Te rappelles-tu quand tu me faisait rouler dans la barrique au clous!
Il dit :
- Tu m'en a fait voir, mais je vais t'en faire voir à mon tour.
Il voulait la tuer dans sont lit. Elle a fait une femme de paille qu'elle a habillée dans ses effets à elle, et puis alors il a été au lit croyant tuer Finon-Finette, et il a tué la femme de paille.
Quand il a cru de l'avoir tuée, il se chagrinait, et puis elle a sorti, elle était cachée derrière un meuble, et il lui a dit :
- Ah! Tu as bien été toujours Finon-Finette, et toujours tu la seras.

Conte extrait de Contes et légendes des provinces françaises. Le Poitou, par Léon Pineau.
.
.
.
.
.
 Bibliothèque numérique pour la littérature orale du Poitou.Réduire

Quelques liens vous permettant de charger des ouvrages ou des articles relatifs à la littérature orale du Poitou et de la Charente.
Le Folklore du Poitou. Léon Pineau
Pour une mémoire du contexte en savoir +
Les contes populaires du Poitou. Léon Pineau
Quelques contes collectés par Léon Pineau. en savoir +
    

Catalogue doc du cmlo
Faites votre propre recherche !
buy movies
Conte Poitou
.
.
.
.
Poitou légendes
.
.
.
Poitou 2
Alsace   |  Île-de-France   |  Bourgogne   |  Aquitaine  |  Auvergne  |  Bretagne   |  Centre  |  Champagne Ardenne  |  Corse  |  Franche Comté  |  Guadeloupe  |  Guyane  |  Languedoc-Roussillon  |  Limousin  |  Lorraine  |  Martinique  |  Mayotte  |  Midi-Pyrénées  |  Nord-Pas-de-Calais  |  Basse-Normandie   |  Haute-Normandie  |  Pays de loire   |  Picardie  |  Poitou-Charentes  |  Provence-Alpes-Côte d'Azur  |  La Réunion  |  Rhône-Alpes
Copyright 2004-2019 CMLO