Euroconte

 
vendredi 22 novembre 2019Anthropologie de la communication orale ...» La littérature orale ...» ANCRAGES CULTURELS ...» EUROPE ...» France ...» Rhône-AlpesConnexion
 Chercher

.
  

L'équipe du Cmlo
CMLO 15 Quai Boissier de Sauvages 30100 Alès -Tél 04 66 56 67 69
    

Une chansons recueillie à Vals Par Eugène Rolland.

Littérature orale de l'Ardèche.

Boffres.


Chanson de conscrit.
I
Conscrits, égayons nos vingt ans,
Voici l'heureux jour du tirage.
Profitons de tous nos instants
Pour célébrer ce beau passage,.
Allons, marchons, ne nous alarmons pas
Car le sort du soldat
Est le plus heureux que l'on trouve ici-bas.
II
Courage, ami, c'est notre tour,
Montons l'escalier au plus vite;
Laissons le drapeau, le tambour,
Auprès de l'urne on nous invite.
Enfin c'est là qu'est l'espoir incertain;
Oui, c'est là sous notre main
La destination qui nous attend demain.
III
Chers parents, qui priez pour nous,
Triste nouvelle à vous apprendre:
Le sort me sépare de vous,
Je viens ici pour vous surprendre.
Calmez vos regrets, nous volons 
Car quiconque est Français
Sait affronter la mort sous les boulets.
IV
Ce que je regrette-z-en partant,
C'est le tendrecoeur de ma maitresse.
Ce que je regrette z-en partant
C'est le tendre coeur de ma maitresse.
L'avoir tant aimée et tant considérée.
Après tant d'amitié
C'est à présent qu'il nous la faut quitter.
V
Adieu, papa, adieu maman.
Adieu mon fils, bonne espérance.
Il faut partir, c'est le moment,
Sers bien le roi, sers bien la France
Partons, amis, marchons, marchons au pas,
Car le sort du soldat 
Est le plus heureux que l'on trouve ici-bas.

Recueillis à Boffres (Ardèche) en 1887, par Vincent D'Indy.
Tiré de la "Revue de traditions populaires  3ème année 1988.2 


Vals.

Le Vieillard trompé.
Un jour tout en me promenant
Le long d'une prairie,
Dans mon chemin j'ai rencontré
Une aimable bergère.
Bergère, si tu veux m'aimer,
Je te servirai de berge.

-Mon bon vieillard, retirez vous,
J'ai grand tort de la dire, 
Mon bon vieillard, retirez-vous,
Il n'y a rien à faire ici pour vous,
Mon bon vieillard, retirez-vous,
Il n'y a rien à faire ici pour vous.

-Belle, j'ai que quatre-vingt ans,
C'est une bagatelle;
J'ai cent louis à te donner
Mon aimable bergère;
Je te les donne de bon coeur,
Accepte-moi pour serviteur.

-Monsieur, ce n'est pas d'refus,
Lui répond la bergère.
Et le vieillard, sans différer,
Sa bourse lui a donné,
Et la belle n'a pris l'argent
S'en retourne bien promptement.

-Monsieur, je vois venir le loup
Parmi mes brebinettes
Je ne peux être partout,
Faut être fille honnête,
Je ne peux pas être partout
Faut être fille honête.

Et la belle s'en est allée
D'un air aussi gaillarde,
S'en va monter sur le rocher,
L'homme vieillard n'y peut monter.
S'en va monter sur le rocher,
L'homme vieillard n'y peut monter.

-Belle, rendez-moi mon argent,
Je n'entend pas ce rire,
- La belle lui répondit :
Contentez-vous de perdre
La bourse et les cent louis
Vous gagnerez le paradis.



Catalogue doc du cmlo
Faites votre propre recherche !
buy movies
Alsace   |  Île-de-France   |  Bourgogne   |  Aquitaine  |  Auvergne  |  Bretagne   |  Centre  |  Champagne Ardenne  |  Corse  |  Franche Comté  |  Guadeloupe  |  Guyane  |  Languedoc-Roussillon  |  Limousin  |  Lorraine  |  Martinique  |  Mayotte  |  Midi-Pyrénées  |  Nord-Pas-de-Calais  |  Basse-Normandie   |  Haute-Normandie  |  Pays de loire   |  Picardie  |  Poitou-Charentes  |  Provence-Alpes-Côte d'Azur  |  La Réunion  |  Rhône-Alpes
Copyright 2004-2019 CMLO