Euroconte

 
vendredi 21 janvier 2022Anthropologie de la communication orale ...» La littérature orale ...» la littérature orale et ses genres ...» L'histoire de la littérature oraleConnexion
 Chercher

.
 L'histoire de la littérature orale

Une histoire de la littérature orale :

L’'intérêt pour la littérature orale (surtout conte et chanson) s'’est développé à la fin du XIXème siècle et au début du XXème en Europe. Les grandes collectes effectuées alors en France sont l’œ'oeuvre d’'ethnologues (Sébillot, Saintyves, Van Gennep) ou d’érudits locaux. L’'école historico-géographique Scandinave (Aarne), avec sa typologie des contes, a beaucoup marqué les folkloristes travaillant en Europe, qui s'’intéressent à l'’histoire des textes, à leurs sources, à leur diffusion. L’'école formaliste russe qui fait ressortir la logique des structures narratives a été révélée à l’'Occident en 1958 par la traduction américaine de Propp; son influence est toujours considérable. Le structuralisme s’'est intéressé aux mythes, aux systèmes d’'oppositions inconscientes qui les sous-tendent, aux transformations des thèmes (Lévi-Strauss).
 
Parmi les travaux dont se réclament les chercheurs actuels pour l'’analyse du récit, il faut citer encore ceux des sémioticiens (Greimas) et de Dumézil. Les recherches de terrain se sont multipliées depuis une vingtaine d'’années sur tous les continents ; les ethnolinguistes considèrent les textes oraux comme un champ privilégié de manifestations langagières dans un contexte culturel et social. Parmi les très nombreuses publications, il faut citer des collections spécialisées “les littératures populaires de toutes les nations” et “classiques Africains “mémoires d’'hommes” “Oxford library of African literature ainsi que des revues consacrées à la littérature orale : cahiers de littérature orale (France), Fabula (Allemagne),  Journal of American Folklore (Etats Unis).
 

Quelques traces historiques de la littérature orale :

- De la préhistoire au Moyen-Age : supposition de créations des foyers de transmission orale, de “savoirs pratiques” et de créations imaginaires tout au long du paléolithique.

- 17000-8000 : contage oral pour la transmission de “secrets” comme les rituels d'’initiation, la migration des âmes...

-1500 (Egypte-Grèce) contes, mythes et tragédies qui évoquent les questions existentielles (Dieu/homme, vie/mort), grandes invasions, infiltration de cultures Nordiques, influences Sarrasine, Romaine, Gaélique, etc...

Moyen Âge (IVème-XVème : 395-1453) - 1400-800 : exempla (arguments de contes dans les sermons). Leur transcription écrite est un “conservatoire” de contes oraux très anciens.

- VIIIème Siècle : collectes par les moines des textes mythologiques Irlandais alors que les légendes des druides de la Gaule sont perdues.

- XIème : chanson de Geste

- XIIème : Lais de Marie de France s'’inspirent de contes merveilleux

- XIIIème : la légende Dorée de Jacques de Voragine (Le merveilleux dans la vie des saints)

-XIIème-XIIIème : fabliaux et contes facétieux - Roman de Renart

- XIVème : éditions des exempla comme : Dialogus miraculorum de Cesaire de Heisterbach, la Gesta Romanorum,  Scala Celi de Jean Gobi (en Italie), le Décaméron de Boccace (1350)

- Renaissance (XVème -XVIème) XVème 1460 -1467 : cent nouvelles

- XVIème : Heptaméron (Marguerite de Navarre) - Pantagruel et Gargantua (Rabelais) -  En Italie : les nuits de Straparole - Le Pentaméron de Basile.

Période classique (XVIIème) : Les ancêtres de la collecte - Perrault : contes du temps passé (8 contes) - Madame d'’Aulnoy : contes nouveaux et fées à la mode

- XVIIIème : Galland traduit pour la première fois Les Mille et Une Nuits - Le cabinet des fées (41 volumes) - Colportage en milieu rural - Bibliothèque bleue - Almanachs populaires 

- XIXème : Wilhelm et Jacob Grimm (Allemagne). Contes de l'’enfance et du foyer - Début des grandes collectes. Luzel, Sébillot, collecte en Bretagne - Cerquand au Pays basque, Ortoli en Corse, Cosquin en Loraine, Bladé, Arnaudin, Dardy, Perbosc en Gascogne - Pineau en Poitou - Andrews à Menton - Millien en Nivernais - Lambert en  Provence

- XXème : 1914 : arrêt des collectes en France - Vladimir Propp en Russie (Morphologie du Conte)

- 1928 : racines historiques du conte merveilleux

- 1946 : Arnold Van Gennep (Manuel du folklore français : 1938 - Le Renouveau du conte : les nouveaux collecteurs Maugard en Pyrénées - De Félice en Vendée - Méraville et Pourrat en Auvergne - Seignolle en Guyenne et Gascogne - Joisten en Ariège et en Dauphiné - Massignon en Bretagne - Fabre et Lacroix en Occitanie - Pelen en Cévennes

- 1971 : Bruno de la Salle se désigne comme conteur professionnel

- 1976 : Bruno Bettelheim traduction française de “psychanalyse des contes de fées “

- 1981 : une vingtaine de conteurs professionnels en France

- 1989 : Colloque CNRS sur le Renouveau des contes

- 2003 : plus de 600 personnes se déclarent  conteurs professionnels en France





  

Catalogue doc du cmlo
Faites votre propre recherche !
buy movies
Littérature orale et petite enfance
Copyright 2004-2019 CMLO