Euroconte

 
mercredi 1 décembre 2021C.M.L.O. ...» Programmation ...» Les rencontres du CMLOConnexion
 Chercher

.
 Bientôt

Les 17e Rencontres de septembre

22-25 septembre 2021


Faire, défaire et refaire

le monde,

Réflexions sur les récits de la fin du monde, du déluge de Gilgamesh au mythe de l’effondrement








  

  

.
    

Chaque année, le CMLO organise, en septembre, une rencontre autour d'un thème concernant la littérature orale.

SEPTEMBRE 2021


Faire, défaire et refaire le monde,

Réflexions sur les récits de la fin du monde, du déluge de Gilgamesh au mythe de l’effondrement

 

La FIN DU MONDE, véhiculée dans la plupart des mythes, est une idée vieille comme le monde, c’est une permanence historique, qui suscite depuis toujours chez les hommes de nombreuses craintes mais aussi quelques espoirs.

 

LA FIN DU MONDE, LA FIN D’UN MONDE, LA FIN DES HOMMES ET DES ÊTRES VIVANTS… des mots, portés par de nombreux scientifiques et colportés par les médias, qui résonnent en nous intensément en ces temps de crise sanitaire mondiale et de changements climatiques profonds.

 

Dans l’Antiquité, le mythe de la fin du monde n’existait pas en l’état. Les anciens pensaient en effet que leur univers était voué à disparaître mais pour mieux renaître. Cette vision cyclique de l’histoire est encore partagée par les philosophies orientales et certaines sociétés traditionnelles. Quels sont ces récits ? Ont-ils des points communs ? Que nous enseignent-ils ?

 

C'est chez les Hébreux que naît l’eschatologie et l'idée d'un temps linéaire, s'écoulant de façon irréversible entre un début et une fin, de la naissance d'Adam à la fin du monde. L’idée que le Dieu créateur du monde pourrait aussi être le maître absolu de sa fin est d’ailleurs commune aux trois religions monothéistes. Dans ces récits, un nouvel espoir apparaît : celui d’un autre monde parfait auquel on accèderait pour l’éternité après avoir affronté de nombreuses épreuves. Dans la culture judéo-chrétienne, pendant des siècles, la fin du monde est une perspective qui conjugue espérance et crainte d’un châtiment divin éternel.

 

A partir du XXème siècle, en Occident, la fin du monde est de moins en moins liée à une peur religieuse. En prenant le dessus sur la Nature, c’est l’Homme qui deviendrait l’acteur de sa propre perte. De nouveaux récits apocalyptiques voient le jour. Qu’ont-ils en commun avec les récits plus anciens ? Ont-ils le même impact sur nos sociétés ? Comment de nos jours la relecture des mythes eschatologiques nous permet d’appréhender autrement le danger à venir ?

 

Ces 17ème Rencontres de Septembre du CMLO mettront en lumière les différents mythes eschatologiques de diverses cultures qui ont traversé les siècles. Elles nous feront découvrir leur origine, leur fonction traditionnelle, leur constante et l’écho qu’ils peuvent encore avoir dans nos sociétés contemporaines.

 

 

 

 

Mercredi 22 septembre 2021  

 

12h00-18h                                      Les conteurs envahissent la ville et ses quartiers

 

 


Les conteurs envahissent la ville d’Alès ainsi que ses quartiers et offrent des contes à ceux qui prendront le temps de partager ce bel instant !

 

En partenariat avec les associations et institutions locales, la Cantine Solidaire de Rochebelle, la médiathèque Alphonse Daudet, Voyages culturels, le Centre social Les bancs publics et la crèche des Lutins avec la participation entre autres des artistes, Teddy Allin, Catherine Caillaud, Claire Chevalier, Kamel Guennoun, Solène Rasera

 

12h00 : la Cantine Solidaire de Rochebelle, en présence de l’Association Voyages Culturels

 

15h00 : la crèche des Lutins (Près Saint Jean)

 

16h00 : la Médiathèque Alphonse Daudet 

 

17h30 : le centre social Les bancs publics 

 

17h30 : Quartier des Tamaris, en partenariat avec l’Association Voyages Culturels 

 

Gratuit

 

 

 

Vendredi 24 septembre 2021

 

10h                                                        Spectacle scolaire : Petite lentille

 

 

 


Par Layla Darwiche, conteuse

 

Kan ya ma kan...La grand-mère s'installait sous l'oranger de la cour et déroulait son chapelet d'histoires. Ogresses dévoreuses,  prince en quête d'amour, chameaux chargés de trésors perdus en plein désert, autant de contes à faire rire et frissonner les petites et les grandes oreilles.

 

Public scolaire uniquement

 

Durée: 1h.

 

Médiathèque Alphonse Daudet 

 

Vendredi 24 septembre 2021

 

 

20h                                                                                      Spectacle

 

 


L’Épopée de Gilgamesh

Par Stéphanie James, conteuse et Khaled Aljaramani, musicien (oud)

 

Durée : 1h45

 

Il y a trois ans, j'ai fait le choix de raconter L'épopée de Gilgamesh, 5000 ans plus tard, portée par ses flagrantes résonances avec les enjeux de notre monde contemporain. Pas à pas, avancer aux côtés de Gilgamesh, se laisser traverser par les transformations de ce roi qui ne veut pas mourir, repenser son rapport à la forêt, à la femme, à la virilité, à l'amitié, au pouvoir. Questionner encore et encore ce qui fait de nous des êtres humains, ce qui fait civilisation. Rêver les images de cette traversée en écho avec aujourd'hui. Choisir les précieux musiciens qui m'accompagnent, portant l'un et l'autre un peu d'orient et d'occident, brouillant les pistes, entremêlant les temps. Pour que souffle ce que cette épopée viendra révéler à chacun(e).

 

 

A partir de 12 ans, participants limités à 50 personnes.

Tarif : 9 €/tarif réduit : 2 € : demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA, adhérents CMLO

 

 

 

 

Samedi 25 septembre 2021

 

une journée de réflexions et d’analyses théoriques

 

 

9h                       Présentation des Rencontres de septembre et de sa thématique

 

 

9h30                                     Conférence :  « Déluges : qu'avez-vous à nous dire ? »

 


Catherine Caillaud, conteuse, enseignante en lettres modernes et formatrice CMLO

 

Il n'y a pas un déluge mais des déluges. Sur tous les continents, on retrouve le récit d'un cataclysme cosmique, d'une inondation destructrice et d'une régénérescence de l'humanité. De nombreux points communs les relient : est-ce pour autant un mythe universel ? Un événement cataclysmique réel, un récit premier et unique seraient-ils à l'origine de toutes les autres versions ou bien de par le monde des hommes ont-ils eu besoin de faire émerger ce récit  ? Quelles en sont les fonctions ? Enfin, pourquoi est-il autant d'actualité aujourd'hui ? A quel point ce mythe fondamental pour de nombreuses sociétés transparaît dans le discours de l'apocalypse écologique et sanitaire ?

 

 

10h30                  Conférence : « Le Mahâbhârata en tant que récit de fin du monde »

 


Catherine Zarcate, conteuse

 

En Inde, tout est cycle : le monde naît, est préservé, détruit, puis le cycle recommence, comme une respiration cosmique. Le Mahâbhârata raconte une de ces fins du monde. Tous les héros sont des dieux et des démons incarnés qui mènent sur terre leur lutte éternelle. Krishna est le grand chef d’orchestre, incarnation du dieu Vishnou. Mais Shiva  - le dieu qui détruit le monde quand le temps est venu - marche devant les héros sur le champ de bataille. C’est lui qui fauche ceux que les héros croient tuer.

 

L’immense récit mythique et épique a l’épaisseur d’une forêt primaire où le sous-sol nous serait visible : les causes premières des situations sont racontées. Les histoires s’enchevêtrent et le récit principal se gonfle d’une multitude d’histoires secondaires. Chaque manquement au Dharma – l’ordre cosmique juste – crée un déséquilibre aux conséquences désastreuses.

 

Il y a 18 livres. Chacun a son charme et ses moments éclatants. Certains ont le suspense d’un thriller. La puissance du récit principal et l’ampleur des récits imbriqués donnent une profondeur humaine inégalable. La complexité, la finesse et la compassion habitent le récit entier. On passe par tous les sentiments, toutes les émotions humaines. Il contient également un des plus grands textes sacrés de l’humanité.

 

 

 

14h30                           Conférence : « Le Ragnarok, un récit eschatologique d’hier pour aujourd’hui »

 


Marc Aubaret, ethnologue spécialiste de la littérature orale et fondateur du CMLO

 

Marc Aubaret vous proposera, après une courte présentation de la mythologie scandinave et un arrêt plus précis sur le Ragnarök (que certains traduisent par le  crépuscule des dieux), d’analyser les utilisations  historiques et contemporaines de cette eschatologie particulière. Enfin, à partir de ces analyses nous tenterons de comprendre comment certains éléments mythologiques  s’adaptent  à chaque époque aux imaginaires individuels et collectifs.

 

 

15h30                           Conférence : « La fin des temps : perspective iranienne »

 


Amirpasha Tavakkoli est docteur en sciences politiques et ATER à Sciences Po, Toulouse

 

Il existe de nombreux récits eschatologiques dans la culture iranienne pré-islamique. Concernant les récits apocalyptiques, l’influence iranienne est aussi bien présente dans la culture judéo-chrétienne que dans l’islam chiite. ‘Bahman Yasht’ occupe une place centrale parmi les grands récits apocalyptiques de l’Iran pré-islamique. Dans cet article, nous retracerons en premier les origines de ‘Bahman Yasht’ entre la République de Platon et les enseignements de Zarathoustra (Avesta) à la lumière des réflexions de George Dumézil et Philippe Gignoux. Nous ferons ensuite une relecture critique des thèses de Martin Haug par rapport à ce que ‘Bahman Yasht’ nous enseigne sur la fin des temps et ses points communs avec les récits apocalyptiques de la culture judéo-chrétienne. En dernier, nous essayerons de comprendre l’influence de ‘Bahman Yasht’ sur la société iranienne d’aujourd’hui sous un prisme barthien.

 

 

16h30                           Conférence : « Et si la colombe ne revenait jamais ? »

 


Guy Chambrier, conteur et Président du CMLO

 

Dans le mythe, la colombe revient. Le rameau d'olivier qu'elle tient dans son bec est annonciateur d'un à venir...

Ce sera un autre monde, différent certes, mais plantes, bêtes et humains vont continuer à Habiter la Création !

Si la colombe ne revenait jamais, il faudrait demander au mot « jamais » de raconter l' « après » comme un paysage lunaire sans traces, sans langage ni émotions, donc sans besoin d'y raconter battre le cœur du monde...

Alors, effondrement total ou micro-effondrements ? Nous partagerons ici quelques situations significatives de « mini » effondrements pris au gré des mythologies et de l'Histoire.

 

 

 

 

20h                                                                                      Spectacle : « La Krishna Lila »

 

 

 


Par Catherine Zarcate, conteuse

 

A propos de mythologie indienne :


« En Inde, on ne dit pas « Au commencement » car tout est Cycle. A chaque cycle, les dieux luttent contre les démons. Ils en sortent toujours vainqueurs, mais les démons insistent!… »

 

A propos du mythe de Krishna :


« Krishna le Dieu de l’Amour, naît sur terre. Tout bébé, il dégomme les démons les uns après les autres : tord le cou de l’oiseau du doute, étouffe le serpent de la dispersion, disloque le char des émotions, réduit à néant le tourbillon mental, assèche le sein de la mère excessive, écrabouille le démon de la distraction mais récupère la divine curiosité, vole des saris au bord de la rivière, se démultiplie et danse simultanément avec toutes ses amoureuses. Car l’Amour est Un. »

 

 

Spectacle seul

A partir de 11 ans

Tarif : 9 €/tarif réduit : 2 € : demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA, adhérents CMLO

Gratuit pour les moins de 16 ans

Pôle Culturel et Scientifique de Rochebelle, 155 rue du Faubourg de Rochebelle, 30100 Alès

 

 


 






Les thématiques déjà abordées les années passées : 

 

euroconte-noeuroconte-ne
    Réduire

 

Module BorderModule Border
Catalogue doc du cmlo
Faites votre propre recherche !
buy movies
Les Rendez-vous du CMLO  |  La saison des Mots Dits 2014-2015  |  La saison des Mots Dits 2013-2014  |  La Saison des Mots Dits 2011-2012  |  La saison des mots dits 2009-2010  |  La Saison des Mots Dits 2008-2009  |  Conférences du CMLO  |  Les rencontres du CMLO  |  Conférences 2009-2010  |  Les conférences à la carte  |  Rencontres de septembre 2018
Copyright 2004-2019 CMLO