Euroconte

 
samedi 23 septembre 2017C.M.L.O. ...» Programmation ...» Les rencontres du CMLO ...» Rencontres de Septembre 2014Connexion
 Chercher

.
  

  

  

un partenariat
  

 11ème rencontres de septembre

Programme des

11è Rencontres de Septembre


Samedi 20 et dimanche 21 Septembre 2014

à la Médiathèque Alès (30)


Un appareil critique pour l’art du conteur contemporain

 

Pourquoi ? Comment ? Par qui ?

Depuis 2010, le Centre Méditerranéen de Littérature Orale (CMLO) s’intéresse à l’appareil critique du conteur contemporain. En juin 2010, il a organisé un premier séminaire de 3 jours réunissant de nombreux conteurs et chercheurs de France, Grèce, Québec. Durant la saison 2012-2013, il a mené un séminaire intitulé "Edition de la littérature orale" pour analyser les sources écrites qui influencent la création des artistes conteurs. Enfin durant la saison 2013-2014, un séminaire a été consacré à l'élaboration des questions essentielles qui pourraient fonder « l’appareil critique » du conteur.

Ces 11è Rencontres ont pour objectif de faire la synthèse de ces travaux et d'ouvrir les voies à la réalisation concrète de cet appareil.

C’est quoi un appareil critique ? Le dictionnaire nous dit « Ensemble des outils philologiques : notes ; commentaires ; notices historiques, biographiques, sociales ; lexiques ; cartes ; index, etc. qui accompagnent un texte (ou une œuvre d’art) afin d’en compléter sa compréhension ».

Au-delà d'une aide à la compréhension, il s’agit aussi d’un outil qui permet à un public de prendre connaissance de la place d’une œuvre dans les productions qui se revendiquent du même art mais aussi de situer cette œuvre dans l’ensemble des productions artistiques.

L’art du conteur contemporain manque cruellement d’un tel outil. Ce manque est d’autant plus difficile à compenser que la perception de cet art est aujourd'hui troublée par la mémoire encore forte d’un art traditionnel qui partage avec lui quantité de processus mais qui n’a plus grand-chose à voir avec ce que produisent les conteurs contemporains.

Faute d'appareil critique pour éclairer la spécificité de cet art nouveau, les publics potentiels ont des représentations, des attentes, des refus impropres et non-justifiés.

Faute d'appareil critique, on observe une absence quasi totale de critiques relatives à cet art.

Faute d'appareil critique, le public dépourvu de références, manquant de cadre historique, ignorant la spécificité de la création des performances ne peut avoir qu'une perception émotive de la production proposée.

Certains diront que cet état des choses est un bienfait, on peut penser au contraire que l’absence d'appareil critique, pour beaucoup de nos contemporains et particulièrement auprès des décideurs du secteur artistique et culturel, relègue le conteur à un rôle d’animateur et de ce fait, celui-ci se voit refuser l'accès aux scènes officielles et aux médias culturels.

Ces 11è rencontres de Septembre se proposent donc de transmettre les résultats de nos recherches et réflexions et d’élargir le débat sur les cadres possibles de cet appareil critique. Elles se proposent aussi d'affirmer la nécessité de rédiger des critiques sur les productions contemporaines de l’art du conte et d'assurer leur indispensable diffusion dans un cercle dépassant les amateurs déjà convaincus de l’art du conte.

De nombreux intervenants ont accepté de venir partager avec nous cette réflexion, mais celle-ci ne saurait être tout à fait efficace sans votre présence et votre participation.


Programme

Samedi 20 Septembre

9h00 Accueil.

9h30 Synthèse des recherches depuis 2010.

Par Marc Aubaret (Directeur du CMLO) et des participants aux séminaires de 2010 et 2014

Synthèse de la recherche menée par le CMLO depuis 2010. Cette synthèse a pour intention d’instaurer un cadre général à la réflexion.

Discussion avec la salle.

11h00 A quoi sert une critique ? Quel rôle peut-elle jouer pour le renouveau du conte?

Par Robin Recours, socioanthropologue à l'Univ. Montpellier 1 et conteur, Marc Aubaret (Directeur du CMLO)

Pour beaucoup de personnes, la fonction et le rôle de la critique artistique restent peu clairs. Lors de cette intervention, nous expliciterons sa place dans d’autres arts et nous reviendrons sur les conséquences du manque de critique pour l’art du conteur contemporain.

Discussion avec la salle.

14h30. Des œuvres à l’Œuvre. Table ronde

Avec Pascal Quéré (Conteur, fondateur de la revue « Dans le vivier du conte » et formateur), Gille Crépin (conteur, organisateur de festivals et membre de  l’APAC) et Marc Aubaret (Directeur du CMLO).

La critique d’art se base en partie sur l’analyse des œuvres réalisées. Comment aujourd’hui pouvons-nous accéder aux œuvres des conteurs ?

Discussion avec la salle.

16h30. Quels sont les outils indispensables pour l’élaboration d’une critique ? Comment les construire ?

Christian-Marie Pons (Professeur de communication à l’université de Sherbrooke au Québec et auteur de nombreux articles sur l’art du conte pour « La Grande Oreille » et pour les éditions « Planète rebelle » de Montréal)

Véronique Aguilar (Conteuse) : Résultat d’une mise en application de la grille critique lors du festival d’Avignon.

Le critique ne peut construire sa critique que s’il dispose d’un ensemble d’éléments qui ne sont pas vraiment repérés aujourd’hui pour ce qui concerne l’art du conteur contemporain. Lors de cette intervention, nous ferons un point sur l’existant au niveau de l’art du conte.

Discussion avec la salle.

20h30 Scène ouverte

Inscription le 20 septembre avant 16 heures

Dimanche 21 septembre

9h30 Accueil.

10h00. La spécificité de l’art du conteur.

Christian-Marie Pons et Gille Crépin

Qu’est-ce qui fait la spécificité de l’art du conteur ? Peut-il être confondu avec d’autres arts et pourquoi ? Cette confusion peut-elle être préjudiciable à l’art du conte ? Une table ronde composée d’artistes conteurs, de chercheurs et de personnes représentantes du public.

Discussion avec la salle.

14H30 Comment former les critiques de l’art du conteur contemporain ?

Par Marc Aubaret (Directeur du CMLO)

Que doit-on connaître pour devenir un critique de l’art du conte ? Comment acquérir ces compétences ? Auprès de quels organismes ? En combien de temps ?

Discussion avec la salle.

16h30 Diffuser les critiques de l’art du conte. Table ronde.

Avec Lionnette Arnodin (Directrice de la revue « La Grande Oreille »), Yves Defago (Animateur et producteur d'émissions de radio), Muriel Plantier (sous réserve - Rédacteur culturel à Midi Libre) – autres intervenants en cours de programmation

Quels sont les médias (Papier, Informatique, Web, Radio, Télévision…) qui peuvent transmettre les critiques sur l’art du conteur contemporain ? Pour quels publics ? Pour quels effets attendus ?

Discussion avec la salle.

18h00 Conclusion de la journée.

    

  

L'équipe du Cmlo
CMLO 15 Quai Boissier de Sauvages 30100 Alès -Tél 04 66 56 67 69
  

Catalogue doc du cmlo
faites votre propre recherche !
buy movies
 Informations pratiques

Lieu : Médiathèque Alphonse-Daudet - rue Edgard Quinet - Alès (30)

Participation aux frais :
la journée 30 € / 27€ (tarif adhérent)                     
les 2 jours 45 €/ 42€ (tarif adhérent)

Programme des Rencontres à télécharger ici
Fiche d'inscription à télécharger ici
  

Rencontres de septembre 2004  |  Rencontres de Septembre 2006  |  Rencontres de septembre 2005  |  Rencontres d'Automne 2008  |  Rencontres de septembre 2009  |  Rencontres de Septembre 2011  |  Rencontres de septembre 2012  |  Quelques images des 9°  |  Rencontres de septembre 2013  |  Rencontres de Septembre 2014  |  Rencontres de septembre 2015  |  Rencontres de Septembre 2016  |  Rencontres de septembre 2017  |  Bib 12 RC  |  Contes Abdellah Bounfour
Copyright 2004-2010 CMLO