Euroconte

 
mardi 18 juin 2019C.M.L.O. ...» Service éducatif ...» Le Petit Chaperon rougeConnexion
 Chercher

.
.
.
.
.
.
.
.
Proposition d'ateliers

Nous vous proposons à partir du "Petit Chaperon Rouge " d'organiser un atelier de découverte du conte qui peut faire l'objet de plusieurs séquences.

Il serait bon pour la version chinoise  de ne pas désigner le texte en tant que "Petit Chaperon Rouge" afin que les élèves redécouvrent les grands motifs de ce récit.

1ère Séquence
Support : Une version française
Objectifs : Les structures narratives du contes.

   Séances 1 et 2. Etude de la langue, passage à l'oral, retour à l'écrit.
   Séances 3 et 4. Transcodage et mise en schéma.

Utilisation des outils de la langue dans la construction des deux espaces du conte le civilisé et le sauvage

La fonction des actants
Les variantes
Expression du temps et de l'espace dans les contes.


2ème Séquence
Support : Une version chinoise
Objectifs : Mise en réseau du conte (les motifs communs à d'autres récits)
                  Espace symbolique du conte
                  Les traits culturels spécifiques à cette version
                  Etude des personnages en lien avec les personnages des autres versions

Séances 1 et 2
- Travailler sur les "possibles narratifs"
Ecrire en une dizaine de lignes la suite du texte à partir de "Elle posa son panier et voulut se reposer un peu. Tout à coup"....
On pourra vérifier si les élèves ont été sensibles à l'atmosphère du conte s'ils font intervenir un personnage de conte (un ours, un ogre, un loup...). Ils devront valider leurs hypothèses. Certains termes peuvent être des "mots d'appel" (galette, panier, petites-filles...).

Ecrire en une dizaine de lignes la suite du texte à partir de " il dit encore, en découvrant ses crocs"...
Les élèves devront prendre en compte "les crocs" du loup et le fait que celui-ci ait demandé le nom des petites filles.

Ecrire en une dizaine de lignes la suite du texte à partir de "Notre grand-mère a un grain de beauté noir sur le visage"

Il y a 3 sœurs ; il faudra donc imaginer 3 propositions. Il faut aussi imaginer les stratégies du loup. Certains élèves évoqueront peut-être Les sept petits chevreaux

Ce travail d'écriture aura permis de mobiliser des souvenirs, des images d'autres contes, dont Le Petit Chaperon Rouge.  Les séances suivantes  auront pour objectif  d'étudier les variantes de ce conte.

Séances 3 et 4
- Relevez les éléments qui permettraient de dessiner le paysage.
 
- Quels sont les détails qui permettent de situer

Le Petit chaperon rouge (version chinoise)

Les indices spatio-temporels, la géographie du conte
- Relevez les éléments qui permettraient de dessiner le paysage :

Importance de la montagne dans les peintures chinoises classiques, symbolique de la montagne, terme de l’ascension humaine, lieu de pèlerinage…***
Symbolisme de la porte***comme lieu de passage « entre deux états,entre deux mondes, entre le connu et l’inconnu, la lumière et les ténèbres ».

- Etude du temps : Comment mesurer le temps qui passe ?  Y a-t-il des indices qui permettent d’évaluer la durée du récit ? A quels moments le temps est-il accéléré ? ralenti ? (notions d’ellipse, pause, scène…)
A quels moments se situent les actions qui jalonnent le récit ?
« Il faisait très chaud » lorsqu’a eu lieu la rencontre de la grand-mère et du loup (opposition midi/minuit ? « le soleil lorsqu’il a atteint le milieu du jour décline ; la lune, devenue pleine est mangée » )
Le loup est devant la maison « au clair de lune »  ce qui autorise le flou des identités.(« un être lourd et sombre »)
On peut introduire ici une réflexion sur l’espace symbolique qui sera développée dans une séance ultérieure si nécessaire. La lune est féminine en Chine et concourt à l’importance du féminin dans ce conte. Pour plus d’informations, on pourra se référer à l’article « lune » du Dictionnaire des Symboles de Jean Chevalier et Alain Gheerbrant.

- Quels sont les détails] qui permettent de situer géographiquement le conte ? Quels sont les traits particuliers qui inscrivent cette version dans une culture autre que la culture européenne ? (jujubier, pain farci, sarrasin, mortier à riz…)
- Comment s’habille une vieille femme en Chine ? Quels sont ses attributs d’après ce récit ?
« le vêtement », « la canne », « les bandes molletières », les grains de beauté », « le dé en cuivre ».
Traits culturels : la vieille dame n’est respectable que tant qu’elle peut être utile et s’autosuffire. On peut mettre le texte en réseau avec des récits  illustrant la tradition qui veut que les plus vieux quittent le groupe auquel ils appartiennent pour mourir***. Par exemple La ballade de Narayama  dans les versions de Keisuke Kinoshita et d’Imamura raconte l’histoire d’une vieille femme qui tente de convaincre son fils de la porter sur son dos, conformément à la tradition, jusqu’au sommet du mont nara. Là, elle pourra mourir sans être à la charge de la communauté.

Séance 5 et 6
Etude des personnages
- Relevez les personnages. Classez-les suivant leur genre.
Le loup est le seul élément masculin de ce récit.

1.Le Loup
L’étude des types de phrases pourra se révéler utile pour cette partie du travail de lecture.

Le loup dominateur
- Etudier les différentes formes d’injonction (Etudier l’expression de l’ordre dans le récit)
Impératif : « Donnez m’en un » ; « ouvrez-moi la porte » « allons nous coucher !)
Subjonctif : « Que le vent du nord-est me colle des écorces… »
Emploi du verbe « vouloir » : « Je veux te manger ».

- Les phrases interrogatives
«Où ? », « Quoi ? », « Comment ? » : les questions illustrent la stratégie du loup en quête d’informations précises. Processus dramaturgique qui  dévoile peu à peu cette stratégie.

Le loup séducteur
Il « fait des manières », il se travestit.

Le loup « anthropomorphisé »
- Quelles sont les attitudes du loup qui ressemblent à des attitudes humaines ?
(« le loup gris se dressa »…)

2. La grand-mère
-  Relevez les groupes nominaux qui désignent ce personnage. Que peut-on en dire ?
La grand-mère est désignée 5 fois par l’expression  « la vieille dame », ou par « elle ».  Elle n’est désignée comme « grand-mère »  par le loup que lorsqu’elle est morte et que  ce dernier, s’étant substitué à elle,  est en relation avec ses petites filles. Elle n’est « grand-mère » que lorsqu’elle est passée dans le souvenir !

On pourra reprendre dans cette séance ce qui a été noté plus haut à propos des attributs de la vieille femme, des traits culturels la concernant.

3. Les petites filles
-  Connaissez-vous d’autres contes dans lesquels interviennent 3 sœurs ou 3 frères ?
Procédé de la « triplication » que l’on retrouve dans d’autres récits***
-  Quelle est la signification du départ de la mère ? Connaissez-vous d’autres contes dans lesquels cette situation initiale se retrouve ?
Le départ de la mère permet aux enfants d’acquérir leur autonomie et de cheminer vers l’âge adulte. On retrouve ce motif dans les Sept chevreaux***
 
-  Comparez les rôles des personnages dans cette version et dans la version du Petit chaperon rouge que vous connaissez.
Dans la version chinoise c’est la grand-mère qui se met en chemin et non la petite fille.
Dans certaines versions peu connues des élèves on retrouve le thème scatologique ***
En revanche l’importance du féminin et de la relation entre les femmes se retrouve dans toutes les versions. On peut en conclure que la version qui fait intervenir le chasseur est une version déformée dans laquelle le masculin est valorisé alors que l’essentiel du récit est le féminin.

Séance 7

Travail d’écriture : Raconter l’histoire (ou une partie de l’histoire) d’un autre point de vue.
Travail de lecture comparative : On peut donner à lire d’autres variantes de ce conte et demander aux élèves d’élaborer eux-mêmes un questionnaire visant à mettre en parallèle les récits pour retrouver les motifs communs  et les variantes.

euroconte-noeuroconte-ne
 Le Chaperon rouge (Études)  
Le petit chaperon rouge dans la tradition française et internationale.

<<Un conte c'est une boule sans marque, comme un oeuf d'oiseau, comme une graine de fleur du pré. S'il est bon, il doit pouvoir rouler et venir n'importe où>> ( H. Pourrat ). Le Petit chaperon rouge est traditionnellement présenté comme un conte européen, fortement ancré dans le Massif Central, les Alpes françaises, le Tyrol et les Dolomites. Les nombreuses versions qu'on y a recueillies auprès de conteurs populaires surprendraient fort le grand public. Qui se souvent encore que dans nos versions orlaes le Petit Chaperon Rouge mange la chair et boit le sang de sa grand-mère, se livre à un véritable stip tease pour obéir aux injonction du loup, lui pose sur son intimité des questions forts impertinentes avant de s'échapper du lit grâce à une ruse scatologique? Ces motifs qui n'ont pas été repris par Perrault, soucieux sans doute de préserver la bienséance, trouvent dans la la version "chinoise" que l'on va lire des résonnances singulières.
Ce texte extrait d'un recueil de contes populaires paru à Shangaï en1989 a été traduit du chinois par mademoiselle Gao Bin. Si l'on admet l'hypothèse lévi-straussienne selon laquelle, dans les récits de tradition orale  "les motifs ne sont ni accidentels ni arbitraires", car " leur permutations sont astreintes à des lois", on concevra que d'un continent à l'autre les versions d'un même conte se complètent et se répondent, qu'elles s'éclairent mutuellement.

A Suivre
Module BorderModule Border
  

L'équipe du Cmlo
CMLO 15 Quai Boissier de Sauvages 30100 Alès -Tél 04 66 56 67 69
    

Catalogue doc du cmlo
faites votre propre recherche !
buy movies
.
.
.
.
.
.
.
Quelques projets éducatifs (Archives)  |  Ressources du Service Educatif  |  Actions en cours  |  Actions 2014-2015  |  Le Petit Chaperon rouge  |  en collège
Copyright 2004-2019 CMLO