Euroconte

 
mercredi 23 octobre 2019La Fille et le loup . Chaperon Rouge auvergnat Connexion
 Chercher

.
  

L'équipe du Cmlo
CMLO 15 Quai Boissier de Sauvages 30100 Alès -Tél 04 66 56 67 69
    

 La Fille et le loup . Chaperon Rouge auvergnat Réduire

La  Fille et le loup . Petit chaperon rouge auvergnat (1874)
 
 Une petite fille était affermée dans une maison pour garder deux vaches. Quand elle eut fini son temps, elle s'en est allée. Son maître lui donna  un petit fromage et une pompette de pain.
 – Tiens ma petite, porte çà à ta mère. Ce fromage et cette pompette  y aura pour ton souper quand tu arriveras vers ta mère.

 La petite prend le fromage et la pompette. Elle passa dans le bois, rencontra le loup qui lui dit : Où vas-tu ma petite ?
 – Je m'en vais vers ma mère. Moi j'ai fini mon gage.
 – T'ont payé ?
 – Oui, m'ont payé, m'ont donné encore une petite pompette, m'ont  donné un fromage.
 – De quel côté passes-tu pour t'en aller ?
 – Je passe du côté de les épingles, et vous, de quel côté passez  vous ?
 – Je passe du côté de les aiguilles.

 Le loup se mit à courir, le premier, alla tuer la mère et la mangea, il  en mangea la moitié, il mit le feu bien allumé, et mit cuire l'autre  moitié et ferma bien la porte. Il s'alla coucher dans le lit de la mère.
 La petite arriva. Elle piqua la  porte : Ah ! ma mère, ouvrez-moi.
– Je suis malade ma petite. Je me suis  couchée. Je peux pas me lever pour t'aller ouvrir. Vire la tricolète.  Quand la petite virait la tricolète, ouvrit la porte entra dans la  maison, le loup était dans le lit de sa mère.
 – Vous êtes malade, ma mère ?
 – Oui je suis bien malade. Et tu es venue de Nostera.
 – Oui, je suis venue. Ils m'ont donné une pompette et un fromageau.
 – Ca va bien ma petite, donne m'en un petit morceau. Le loup prit le morceau et le mangea, et dit à la fille, il y a de la viande sur le feu  et du vin sur la table, quand tu auras mangé et bu, tu te viendras  coucher.

 Le sang de sa mère, le loup l'avait mis dans une bouteille, et il avait  mis un verre à côté à demi plein de sang. Il lui dit : Mange de  la viande, il y en a dans l'oulle ; il y a du vin sur la table, tu en  boiras.

 Il y avait un petit oiseau sur la fenêtre du temps que la petite mangeait sa mère qui disait :
 – Ri tin tin tin tin. Tu manges la viande de ta mère et tu lui bois le  sang. Et la petite dit :
 – Que dit-il maman, cet oiseau ?
 – Il dit rien, mange toujours, il a bien le temps de chanter.

 Et quand elle eut mangé et bu le loup dit à la petite : Viens te  coucher ma petite. Viens te coucher. Tu as assez mangé ma petite, à  présent et bien viens te coucher à ras moi. J'ai froid aux pieds tu me  réchaufferas.
 – Je vais me coucher maman.
 Elle se déshabille et va se coucher à ras sa mère, en lui disant :
 – Ah ! maman, que tu es bourrue !
 – C'est de vieillesse, mon enfant, c'est de vieillesse.
 La petite lui touche ses pattes : Ah ! maman que vos ongles sont devenus longs.
 – C'est de vieillesse, c'est de vieillesse.
 – Ah ! maman, que vos dents sont devenues longues. C'est de vieillesse, c'est de vieillesse. Mes dents sont pour te manger, et il la mangea.


    
Catalogue doc du cmlo
Faites votre propre recherche !
buy movies
ACCUEIL
Copyright 2004-2019 CMLO